Plantation des végétaux

Creuser un trou de la même hauteur et deux fois la largeur de la taille de la motte de terre. Récupérer la terre si elle est adéquate.

Sortir la motte de terre du pot. Si vous voyez que les racines tournent en rond dans le pot passer un coup de couteau pour couper les racines.

Si c’est frais empoté, on descend le pot dans le trou, ensuite on coupe le pot sur la hauteur. Par la suite, on coupe le fond du pot en laissant un bout attaché à l’opposé de la coupe verticale au pot pour pouvoir l’enlever du fond du trou.

Mélanger deux parties de terre à jardin avec une partie de compost de crevettes en plus d’une partie de la terre existante si récupérable. (Sol argileux : utiliser compost forestier (briseur de glaise), sol sablonneux : ajouter un peu de peat most).

Incorporer une poignée de poudre d’os au mélange de terre et mettre une poignée ou une pincée selon le format du trou dans le fond.

Si vous utilisez les mycorhizes, mouiller votre motte de terre et asperger celle-ci de mycorhizes.

Remplir le trou avec le mélange de terre tout en compactant pour éviter les poches d’air autour des racines.

Arroser en profondeur une à deux fois par semaine selon la température.

NOTES :

Arbres : la motte doit dépasser de 3 pouces au dessus du niveau de sol fini.
Arbres fruitiers : ne pas enterrer la greffe.

Garantie

Étiquette jaune : Garantie de trois mois. Demande de la protection hivernale.
Étiquette blanche : Garantie d’un an.